La mouche du coach

La "mouche du coach", ce sont des textes distillés régulièrement dans votre messagerie. Des textes inspirés par la lecture de Citadelle, le testament posthume de Saint-Exupéry. Une œuvre monumentale, tant par le volume que par la densité, que Saint-Ex appelait sa Bible. Elle peut sembler parfois un brin pompeuse. Aussi les textes qui m'ont été inspirés par elle vous paraîtront parfois un brin grandiloquents. C'est que le décalage est parfois violent entre la banalité de la vie et les nobles sentiments que nous éprouvons au détour d'une phrase... Mais ce décalage est salutaire. Il nous invite à poser un regard différent sur notre quotidien.

 

La "mouche du coach", c'est aussi un peu d'auto-dérision. Un hommage à la fable "La mouche du coche" de Jean de la Fontaine, et dont la morale est :

« Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
S'introduisent dans les affaires :
Ils font partout les nécessaires,
Et, partout importuns, devraient être chassés. »

Histoire de vous rappeler qu'il vous appartient de remettre les mots du coach à leur juste place s'ils vous importunent. L'avantage de la newsletter par rapport à la mouche, c'est qu'il suffit d'un clic pour la faire disparaître...

"Voilà bien un grand mystère de l'homme. Ils perdent l'essentiel et ignorent ce qu'ils ont perdu. C'est pourquoi il convient en permanence de tenir réveillé en l'homme ce qui est grand et de le convertir à sa propre grandeur. Car l'aliment essentiel ne lui vient pas des choses mais du nœud qui noue les choses." Citadelle - Saint-Exupéry

 

Pourquoi je travaille? Pour gagner de quoi manger certes. Mais ça je ne l'ignore pas. Qu'ai-je donc perdu d'essentiel et que j'ignore avoir perdu?

Pour Saint-Ex, il s'agit du "nœud qui noue les choses". Ce nœud, c'est ce qui me permet de dépasser mes contradictions internes, c'est ce qui me tire vers le haut, me fait devenir. Ce nœud est le sens supérieur qui domine mes choix et...

"L'homme, c'est d'abord celui qui crée. (...) Créer, c'est manquer peut-être ce pas dans la danse. C'est donner de travers ce coup de ciseau dans la pierre. Car tu ne peux partager l'homme, et si tu sauves seuls les grands sculpteurs tu seras privé de grands sculpteurs. Qui serait assez fou pour choisir un métier qui donne si peu de chances de vivre ? Le grand sculpteur naît du terreau de mauvais sculpteurs. Et la belle danse naît de la ferveur à danser. Et la ferveur à danser exige que tous dansent. N'invente point d'empire où tout soit parfait. Invente un empire où simplement tout soit fervent." Citadelle - Saint -Exupéry

 

Il n'y a pas que les artistes ou les ingénieurs qui créent. Nous créons tous en permanence. Nous aimons...

"Force-les de bâtir ensemble une tour et tu les changeras en frères. Mais si tu veux qu'ils se haïssent, jette-leur du grain. (...) Car une civilisation repose sur ce qui est exigé des hommes, non sur ce qui leur est fourni." Citadelle - Saint-Exupéry

 

L'argent n'est jamais un facteur de motivation. Au contraire, il est toujours facteur de discorde et de démotivation, chacun s'estimant toujours lésé par rapport à l'autre. On a beau le savoir depuis fort longtemps, rien ne change vraiment ; on continue de recruter les plus grandes compétences au moyen d'une rémunération attrayante ou de s'attacher les faveurs des uns et la gratitude des autres par la distribution de primes ou d'avantages en nature.

 

...

"La justice (...) est d'honorer le dépositaire à cause du dépôt. Autant que je m'honore moi-même. Car il reflète la même lumière. Aussi peu visible qu'elle soit en lui. La justice est de le considérer comme véhicule et comme chemin. Ma charité c'est de l'accoucher de lui-même." Citadelle - Saint-Exupéry

 

Il est des collègues que j'apprécie moins que d'autres. Il en est même que je n'apprécie guère. Ceux-là, Saint-Ex aura beau dire, j'aurai du mal à déceler en eux ce petit dépôt de lumière qui me les ferait aimer. Intellectuellement parlant, ce que dit Saint-Ex est juste : il est vraisemblable que le pire de mes collègues n'est pas un être totalement obscur. Lui aussi est capable sans doute de nobles sentiments, ne serait-ce qu'envers ses...

"Mais il faut bâtir le grand caisson pour recevoir ce qui restera d'eux. (...) Et sauve ainsi le sens de leurs échanges. Et constituent le grand tabernacle auquel ils confient tout d'eux-mêmes." Citadelle - Saint-Exupéry

 

Que restera-t-il de moi après mon passage dans l'entreprise qui m'emploie? Que restera-t-il de moi si ce n'est un héritage culturel? Les souvenirs gravés chez ceux qui restent d'une certaine façon d'être et de faire les choses.

 

Rien n'est plus vivant et plus glorieux que ce "grand caisson", avec toutes ses antichambres mortuaires que sont ma famille, mon entreprise et mon pays, que jour après jour je remplis de mes pensées et de mes actes.

 

Quiconque travaille en...

S'abonner à La mouche du coach - Management-paradoxal.fr